Islam  : Libération des opprimés

Contre la grammaire des civilisations la dislocation ethnique

Print pagePDF pageEmail page

Contre la grammaire des civilisations c’est à dire l’harmonie des accords et la concorde des continuités des mentalités collectives, des histoires communes, des espaces partagées et des économies socialisées le nouvel ordre mondial mène une guerre impériale comme celle de Rome, de Cesars et des Pro Consuls romain contre les colonie : diviser pour mieux régner. Contre l’harmonie et la paix l’Empire propose la regression féconde par la dislocation des territoires sur des critères ethniques, linguistiques ou purement utilitariste dans le cadre de la vision géopolitique du 8 ème commandement des Dix Commandements américains.
Après la partition de l’Irak entre kurdes, sunnites et chiites, après celle de la Libye où ont voit déja la coalition disparate tunisienne s’empresser d’aller vers une fusion pour inscrire la partition de la Libye dans l’imaginaire des Arabes et de leurs appétits revisités par la post-modernité (pas de centre, pas de totalité mais des isolats et des ilotismes qui se reconfigure au gré des situations) c’est bientôt le tour de la Syrie et de l’Algérie comme le montre la carte 1 et la carte 2. Le projet du Grand Moyen-Orient est presque ficelé : voir carte 3
Le projet brittanique, qui a partitionné l’Inde pour donner le Pakistan et partionner celui-ci pour donner le Bengladesh et couper les populations qui ont des milliers d’années de vie commun et un potentiel de résistance spirituel contre le matérialisme, est héritée par la force brutale américaine qui a le projet de le réaliser dans le monde entier comme sur cette carte au Nigéria déchiré par une guerre civile fomentée par le Vatican pour des raisons d’évangélisation et par la CIA pour le contrôle des ressources du sous-sol : voir carte 4
Le Soudan après le Darfour va entrer dans de nouvelles partitions voir carte 5. Le cas du Soudan est le plus lamentable quand on sait que 600 millions de dollars auraient permis d’exploiter les ressources hydrauliques pour mettre fin à la crise « religieuse » et « ethnique » entre les différentes tribus. Grande responsabilité historique de Omar Al Bachir et des Arabes.
Pendant ce temps les Africains, y compris l’Algérie, n’imaginent aucun scénario de résistance sinon de se mettre tous, comme inspirés par le même Satan, à revoir le découpage administratif de leur territoire. Notre brillant Belkhadem lance encore ses fanfaronnades :  » le FLN dispose de suffisament de cadres pour 15 pays ». Oui si l’Algérie est partitionné en 15 pays sans le pétrole.
L’Europe sera regionalisee dans le cadre de la gestion décentralisée des territoires : L’Europe des Etats-Nations sera remplacée par le vieux projet germanique auquel adhère les Américains : l’Europe des Régions. Ceci se fera sur le dos des musulmans qui subiront les diversions et les exacerbations en leur qualité de minorité en Europe. Ceci se fera sur le dos des Musulmans qui seront la périphérie qui apporte dans sa forme disloquée à la fois les ressources, le tout sécuritaire pour bloquer l’emmigration et la garantie d’être toujours des minorités sans influence sur les Régions européennes ni sur la nouvelle géopolitique du monde au main des oligarques. Le malthusianisme économique et géopolitique à la mode Brezinski.
Pour l’instant les peuples poussés au consumérisme et les élites serviles dorment alors que leurs maitres travaillent à leur ambition illégitime, cynique et injuste.

Vous aimez cet Article? Diffusez-le!

Vos réactions