Islam  : Libération des opprimés

Pragmatisme des Frères musulmans et du HAMAS

Print pagePDF pageEmail page

Sobhane Allah comme le monde est devenu petit et le temps raccourci. J’avais dans une de mes analyses sur les « révolutions arabes » vu le danger des prises de position partisane sur la résistance palestinienne et sur l’association des savants musulmans dans leur devenir et leur orientation idéologique.  J’avais montré la carte perdante que les Frères musulmans et le HAMAS allaient jouer au sommet d’Istanbul où il a été question d’envisager plus de pragmatisme politique compris comme rapprochement du Chaytan al Akbar comme l’avais désigné Cheikh Bachir al Ibrahimi. La Turquie, Qaradhawi et les Frères sont le cheval de Troie qui va bouffer ce qui reste de nationaliste dans les pays musulmans et les pousser à l’alignement consumériste et affairiste.

Je ne connais pas et je n’ai pas à connaitre les intentions ni les visées du cœur des acteurs politiques. Il m’intéresse de suivre un processus dans la durée et de marquer les jalons qui permettent de voir la tendance. Pour le HAMAS à qui j’ai consacré un livre   » Gaza : la bataille du Forqane » et ensuite j’ai suivi la suite. Voici quelques  balises de lecture :

  • Refus d’Oslo, mais implication du HAMAS dans le processus « démocratique ». Il forme un gouvernement sous occupation (?) avec, tenez-vous bien, 24 ministres dont un charé du tourisme (?)
  • Arafat en voie de liquidation, mais le HAMAS ne se propose pas de lui apporter un soutien.
  • HAMAS liquide FATAH par le recours aux armes et le chasse  de Gaza…
  • Qaradhawi ne prend pas des positions « wassatiya », mais se montre partisan penchant d’une manière trop flagrante envers le HAMAS, alors que l’intelligence est de ne pas tomber dans les jeux de la discorde et de la scission entre le FATAH et le HAMAS.
  • L’opération plomb durci a liquidé les deux cadres intransigeants sur la résistance armée : le stratège Said Seyam et le prédicateur Nizar Rayan
  • Istanbul 2010 : Mohammed Nezzal se fait apostropher par le Stratège Kowétien Nafissi sur l’insignifiance de la lutte armée
  • Les allées et venues des délégations du HAMAS au Qatar
  • Le congrès du HAMAS met hors du bureau politique Mohammed Nezzal
  • Lors du soulèvement des Thouars en Libye et en Syrie le HAMAS a manifesté son appui aux « révolutionnaires » niant l’aide officielle libyenne et syrienne
  • Le HAMAS annonce une trêve unilatérale avec l’entité sioniste
  • Mahmoud al-Zahar est reçu à Téhéran alors que les cadres du HAMAS sont en Turquie
  • Le front démocratique de Jibril et le Jihad islamique annoncent leur alignement à la Syrie officielle et la mise à sa disposition de leurs moyens militaires.
  • Le guide iranien Khamenei reçoit le Djihad islamique sans la présence du HAMAS
  • Le ministre des affaires étrangères du HAMAS, Mahmoud al-Zahar semble largué dans un processus qui lui échappe et où il ne semble pas jouer un rôle décisif
  • La direction du HAMAS est favorable à ce que la direction du HAMAS revienne à un membre de l’intérieur (intérieur de quoi?)
  • Les Arabes réitèrent la proposition de Mahmoud Abbas de la proclamation d’un état palestinien (sans territoire, sans souveraineté) reconnu par l’ONU lui faisant perdre son statut de mouvement de libération nationale
  • Les fuites du journal londonien « el arab » sur l’installation de Mechaal au qatar pour remplacer Youssef Qaradhawi qui prendrait sa retraite. La bataille se joue entre Ghénouchi le tunisien et al ‘Aouda qui ne sont pas reconnus comme savant par la communauté de savant qui ne fait pas partie de l’Association des Savants Musulmans
  • – Le Hamas ne rouspète pas sur les tunnels détruits par l’armée égyptienne ni sur la fermeture du poste fronytalier de Rafah (?)
  •  Clinton met dehors le maréchal Tantaoui et ses adjoints pour faire de l’Egypte une seconde Turquie
  •  Morsi honore la mémoire de Sadate (?) comme si c’était la priorité des égyptiens (!)

La Palestine est à la fois le point de chute des contradictions ou des cristallisations du monde arabe et l’incubateur qui fait bouger le monde arabe. Tout indique un processus de normalisation qui se prépare avec l’abandon des revendications territoriales, du retour des réfugiés et de la souveraineté palestinienne. Il faut espérer que l’axe de résistance tienne bon et longtemps.

Voici ce que dit la télévision syrienne d’un homme que la Syrie a hébergé et choyé et qui finalement se montre ingrat.  comme étant un changement de stratégie et non un retournement opportuniste et partisan.  Les sionistes ont encore de bons jours à vivre dominants sur nos terres : la maladie est en nous. Les sionistes sont le châtiment qu’Allah nous a envoyé  :

 

Damas a attaqué le chef du bureau politique du mouvement Hamas Khaled Mechaal, le qualifiant de traitre et d’ingrat, et d’avoir « vendu » la résistance pour arriver au pouvoir.

Dans son bulletin du soir, la télévision officielle syrienne a dit : « Mechaal a renoncé à la résistance pour le compte d’Israël et des Etats-Unis. Toutefois, la Syrie ne regrette pas de l’avoir aidé, parce qu’elle ne s’est jamais attendue à des faveurs en échange de ses obligations nationales et patriotiques envers un combattant vagabond auquel elle a fourni tout le soutien pour poursuivre sa lutte ».
« La Syrie est heureuse de voir partir celui qui a échangé la résistance en contrepartie du pouvoir. C’est votre choix de résistance qui vous a donné ce statut chez le peuple palestinien, non pas votre appartenance aux Frères musulmans », a poursuivi la télévision syrienne, condamnant ses propos tenus aux côtés du Premier ministre turc Recep Tayib Erdogan.

Et d’ajouter à l’adresse du chef du bureau politique du Hamas : « Rappelle-toi de ton vagabondage dans le monde avant que Damas ne t’assurât sa protection ».

Lors du congrès annuel du Parti de justice et développement turc, Mechaal a salué la révolution du peuple syrien, en quête de la liberté et de la dignité, considérant que la liberté, la démocratie et les réformes ne s’opposent pas à la résistance contre l’occupation.

« Comment acceptes-tu la poursuite du blocus sur Gaza du côté égyptien alors que tes frères ont accédé au pouvoir ? Comment participes-tu à la destruction des tunnels de la liberté et de la vie comme tu les appelais ?, s’est interrogée la TV syrienne, demandant si les promesses américaines de le nommer président alternatif au pouvoir sont derrière ce changement de position.

Vous aimez cet Article? Diffusez-le!

8 Commentaires

  1. Chahine 4 octobre 2012 at 21:08

    Salam
    A propos que dit le Jihad Islamique Palestinien à propos de la Syrie? A-t-il suivi le même chemin que le Hamas?

    • Omar MAZRI 4 octobre 2012 at 22:23

      @ Chahine
      Non ! le Jihad non seulement ne quitte pas la Syrie mais comme la Jabha il met ses moyens au service de la Syrie contre l’OTAN; le scénario est diabolique mais attendu. Les Frères musulmans sont en train de créer une déchirure dans la oumma dont on aurait pu se passer car la oumma n’est pas prête à encaisser tant de désastres, de guerres et de divisions aussi cruciales.

      Si on avait réglé les divergences secondaires on ne serait pas tombé dans ses divergences stratégiques et mortelles.

  2. volonté_politique 5 octobre 2012 at 12:34

    Désolé mais vos balises ne sont pas des vérités absolues ou des analyses fondeés! ce ne sont que des constatations ou observations lus qui leurs manquent peut être d’autres données que le le Hamas, Frères musulmans (qui sont de multiples personnalités qui prennent décisions par la Choura que vous seuls ne pouvez appliquer en individuel que Sheikh Qaradaoui peut prendre peut être en tant que savant ) donc vous pouvez comprendre que la turquie, le Hamas et les frères musulmans ne peuvent s’arr^ter de penser et de décider juste par ce que un individu ‘pas une institut de startège’ sont contre leurs façons de faire que je trouve moi personnellement décidé avec Ijmaa.

    • Omar MAZRI 5 octobre 2012 at 14:15

      @ Salam à la volonté politique

      Oui, mon frère j’ai bien dis balises et non vérité c’est à dire des points d’observation qui montrent la tendance et les conclusions que le temps va confirmer et infirmer. J’aimerai bien me tromper. La vérité appartient à Allah et à Son Prophète, mais ni à Qaradhawi ni aux Frères musulmans.
      Le temps a montré qu’ à plus de 70% mes analyses se sont avérées exactes.

      La question à laquelle vous êtes appelés à répondre n’est pas de dire si je suis un stratège ou un idiot, mais de dire si mes balises sont justes ou fausses, complètes ou incomplètes. Avant de porter un jugement de valeur sur mes compétences (chose facile) apportez-moi la contradiction et élevez le niveau en contribuant au débat par d’autres balises ou d’autres conclusions. Suivre aveuglement vos gourous et vos partis ne changera rien à la situation : nous serons tous interrogés sur nos positions. Être avec ou contre les Frères Musulmans et Qaradhawi ne me fera ni entrer en Enfer ni au Paradis. Nous serons interrogés sur nos œuvres et nos intentions ainsi que sur la manière dont nous avons construit notre adhésion ou notre refus.

      Vous ne pouvez pas contestez que l’Ijma’â sur une Dhalala n’est pas de la religion mais de la confusion et de la manipulation. Je ne suis pas un institut de stratégie mais j’observe que Qaradhawi préside une association qui ne représente pas l’ensemble des savants musulmans. A titre d’exemple tous les savants de la péninsule arabique n’y sont pas représentés.

      J’aimerais bien que vous me donniez la définition que donne l’Islam au mot « savant » et à partir de cette définition on évalue par l’observation, les uns et les autres. Je dis bien observation des faits tangibles, car les cœurs sont le secret d’Allah qu’Il n’a pas révélé à ses Prophètes(saws).

      Pour la voix palestinienne je vous invite à écouter le chef du Jihad islamique palestinien, Ramadan Challah, qui conteste la trêve gratuite du HAMAS, et qui critique la position égyptienne plus dure envers les Palestiniens après la « révolution » qu’après la révolution.

      Je suis plus proche du sensé, en tant qu’individu qui refuse l’effusion de sang et l’esprit partisan et confrérique qui renforce la division des rangs et faCilité l’intrusion du sionisme et de l’empire que tous les frères musulmans réunis. En Algérie, s’ils se présentent au peuple algérien avec un bout de paradis sur la tête ou dans la langue, le peuple ne s’y laisse plus prendre. La preuve il ne leur a jamais accordé sa confiance. Demain l’histoire mettra à jour le mal qu’ils ont fait à la communauté musulmane. J’ai atteint l’âge ou le qualificatif « islamique » ne me cache plus l’observation réelle des faits et des prises de position.

  3. volonté_politique 11 octobre 2012 at 12:40

    Salam, personne ne vous a accusé de quoi que ce soit monsieur et surement pas d’idiots et si vous lisez bien ce que j’ai écrit en commençant par « désolé » forme de politesse, et en dehors d’une certaine sensibilité proprement algérienne, je ne vois pas ou est le problème dans ce que j’ai écrit pour me demander d’élever le niveau! à part que vous n’aimiez qu’on vous contredise et qu’on critique le contenu de vos écrits… Vous utilisez le terme « vos gourous » et je peux vous dire Monsieur que je ne fais que défendre le peu de diversités et de références qui nous reste dans le monde arabe comme je défendrai Ahmed Chawqi et Taha Hussein… Vous dite que Al-Qaradaoui préside une associations sans les savants de la péninsule arabique. trouvez-vous qu’il devrait présider avec les wahabites?! Ceux qui ont freiné toutes formes de développement intellectuelles ou matérielles dans le monde arabe sans parler de l’exemple Afghan ou ils ont mis en pratique toute leurs perversités de lectures du Coran et du Hadith?!!
    Ma définition du savant qui peut donner une fatwa pas du savant spécialisé dans un domaine scientifique est la suivante. Partant du verset  »El-oulamaou warathathou El-Anbyaa »  »Les savants sont les héritiers des prophètes’ ceux qui leurs donnent une résponsabilité et un droit sur la fatwa qui doit être suivit par El-Mouminin  » pas le terme de  »GOUROUS » comme vous le dites… Le savant doit avoir des connaissances approfondies des sciences de la religion Islamique et des autres religions (la discipline chinoise et japonnaise n’est pas venu par hasard ou de simples sagesses car pour moi c’est dû à des révélation prophétiques en se référant aux versets du Coran qui parlent de  »ces prophètes qu’on ne citent pas »!!) et des connaissances assez diversifiées dans toutes les autres sciences pour pouvoir discuter avec d’autres savants dans un ‘Majmaa El-oulamaa’ pour décider d’une fatwa qui est toujours limitée dans le lieu et le temps.
    En revenant aux frères musulmans et du Hamas que vous traitez de gourous qui ont passé un siècle entrain de défendre la Oumma et en dehors du pouvoir biensure! pour qu’on leur fait pas endosser la responsabilité de notre situation actuelle je crois que ces gens par leurs peu de moyens et leurs disciplines éssayent de préserver le peu de références qui nous reste et au lieu d’éssayer de les discréditer éssayons de rajouter d’autres références et repères pour la Oumma. Ne faisons pas comme celui qui a été conseillé de détruire sa maison sans avoir pris en considération s’il aura le droit d’en reconstruire une autre à sa place et s’est retrouvé avec sa famille dans la rue!!

    • Omar MAZRI 11 octobre 2012 at 16:28

      Salam, mon frère

      Désolé pour ce quiproquo. Je vous présente mes excuses si je vous ai offensé ou blessé.

      Qu’Allah (swt) améliore notre état et nous rende plus patient et plus humble envers nos frères. Amin

  4. Samir 11 octobre 2012 at 23:17

    Est-ce que le Hamas pouvait résister seul quand les pays arabes l’ont laché, le Hamas n’avait aucune gêne de rencontrer Bachar Elassad et les iraniens, ces derniers qui lui donnaient 20 millions de dollars par mois pour gérer Gaza. Le musulman a des principes qui ne doivent pas changer chaque fois que le banquiers change ! dans une guerre ou une résistance il faut mettre le projecteur sur le banquiers et non les politiciens. Comment comprendre ce que Mahmoud al-Zahar a dit :  » Gaza n’est plus sur occupation »! alors que 2 ans avant, le premier ministre David Cameron décrit Gaza comme un de concentration ! quelle avancée a connu Gaza ces 2 dernières années ?!
    les faits sont sans aucune analyse:
    1- l’axe de la résistance contre Israel est entrain de s’affaiblir de jour en jour.
    2- Israel est entrain de gagner du terrain avec ces nouvelles colonies.
    3- le discours est réduit à Gaza après qu’il était la Palestine !
    4- les turcs sont divisés sur la Syrie, les palestiniens sur la Palestine, il est ou le ijmaa ?!
    Je finirai avec un point positif de ces révolutions, la mise à nu de beaucoup de savants, je ne parle pas de zalat mais de tamat.

    الحــــق أبلـــــج والباطـــل لجلــج

    • Omar MAZRI 12 octobre 2012 at 00:58

      Salam, Samir

      Oui Al Tàmat al Koubra si on ne tire pas leçon de tout ce que Allah a dévoilé, sinon ce sera Tahour inchaallah pour les nouvelles générations qui doivent revenir à la voie tracée par les Prophètes.

      Il y a plus de 30 ans que je me pose la question sur la signification de que Qaradhawi avait dit « La Oumma se porte bien » lorsqu’il était venu pour la première fois en Algérie et qu’il a rencontré des jeunes exaltés à la salle Ibn Khaldoun. Je me suis dit est-ce qu’ils sont au courant de ce qui se passe dans la rue, dans les écoles, dans les administrations, dans les foyers des familles ?

      Le temps a montré que ceux qui ont « enivré » les gens avec « la solution est islamique » ou le « Khalifat » ou la « dawla islamiya » et les ont envoyé mourir un peu partout dans le monde, lorsqu’ils sont arrivés aux commandes ils n’ont pas de solutions car ils n’ont jamais pensé qu’un jour Allah ferait d’eux des épreuves et des révélateurs. Il y a encore beaucoup de travail. A moins que la solution serait d’attendre le retour « prochain » de Aissa Ibn Mariam (saws). Dans quel camps nous serons ce jour là si Allah nous donne longue vie?

Vos réactions