Islam  : Libération des opprimés

Inquisition en Egypte

Inquisition en Egypte
Print pagePDF pageEmail page

La condamnation à mort des militants des Frères musulmans qui ont refusé le coup d’état militaire est inquisitoriale. Elle ne repose ni sur la justice ni sur le droit ni sur la morale. C’est le comportement bête et méchant qui croit que l’exemplarité et la sévérité des peines contre un adversaire politique déchu par manipulation suffit pour reconquérir la légitimité politique perdue.

Les monstres sont en train de cultiver la haine et la violence qui vont emporter ce qui reste de vivable en Egypte pour le seul profit de l’Empire, du sionisme et des milieux d’affaires égyptiens. La gauche, les libéraux, les nationalistes et les bigots salafistes qui ont participé à ce scénario n’ont aucune envergure politique et morale pour gouverner l’Egypte avec ou sans les militaires. Ils viennent, une fois de plus de montrer leurs limites politiques et leur médiocrité intellectuelle.

La répression brutale et cruelle a déjà produit les ferments de la dislocation sociale et morale de la société. Ni le FMI ni les investisseurs étrangers ni les conseillers étrangers ne pourront redresser un pays de 85 millions d’habitants menés par l’intimidation et la menace.

Je ne pousserai pas le cynisme à charger les Frères musulmans, mais depuis la pseudo révolution contre Moubarak ils n’avaient fait que s’embarquer dans un processus qui a cherché l’embrasement de la région faisant du soulèvement légitime des pauvres et des exclus un prétexte, un écran et une mécanique diabolique.  Ils avaient l’obligation de déjouer le complot et de refuser la précipitation et la tentation du pouvoir. Non seulement ils sont tombés dans la Fitna, mais ils en sont devenus les instruments. Il ne s’agit pas de revenir sur les errements politiques et idéologiques des Frères musulmans, mais de dire que la compassion ne suffit pas pour prendre position et mettre fin à ces cycles d’insenséismes. Les arrangements d’appareils, les luttes « révolutionnaires »  et les archaïsmes des confréries montrent une fois de plus les impasses auxquels ils conduisent fatalement.

Dénoncer les militaires et  faire de cette dénonciation la seule arme de résistance n’est pas réjouissant. Il semble que la répression poursuit cet objectif  : mettre l’armée et une partie du peuple dans une guerre sans merci derrière laquelle le capital continue son oeuvre de déstructuration des territoires, des économies, des sociétés et des mentalités. Le Qatar et l’Arabie saoudite, leurs savants attitrés et leurs médias  mené le monde arabe et  l’Egypte vers le chaos programmé.

 

Vous aimez cet Article? Diffusez-le!

2 Commentaires

  1. Fatima 1 mai 2014 at 21:53

    Assalamou a3aykoum cher professeur,

    je salue votre courage de pouvoir écrire sur un sujet aussi tétanisant, ne sachant plus qui est quoi, et comment tout cela s’est enchainé à une rapidité déconcertante, au point que même certains intellectuels et les savants musulmans ont risqué leurs crédibilités (à tout jamais?)dans cette affaire. Je pensais en écrivant cela à Mohamed Hassan, Hussein Yacob, d’un coté,Amr Khaled, Ali Joumou’a et Al azhar de l’autre. Une chose est sur, selon moi, tous les musulmans, toutes les classes sociales de tous les niveaux d’instructions et de pays, doivent se remettre sérieusement en question. Les épreuves nous éduquent, l’épreuve égyptienne est particulièrement riche en événements, en retournement de situations, en trahisons sans doute. Combien de temps mettrons nous à distinguer le vrai du faux de tout ceci, alors que tout va de plus en plus vite, et que nous sommes, nous européens confrontés à d’autres obstacles, d’autres enjeux. Kheir inchaAllah, nous sommes supérieurs si nous persévérons et si nous sommes croyants.
    Qu Allah sawt nous guide, Amine

  2. wahab 12 juillet 2014 at 15:02

    salamou aleycoum et saha ramadanoucoum

    une video a voir, cliquez sur mon pseudo

    Frere mazri, les derniers refuges de l’islam sont la medine et la mecque, telle etait la prophetie du messager d’Allah awj, et on dirait qu’elle voit le jour de plus en plus, je crois pas que cela soit une punition divine, loin de la, mais il s’agit d’une temerite generale motivee par une vengeance aveugle entre eux que les boreaux ont reussi a mettre en oeuvre vu leur ignorance.
    qu’Allah vous agree salam

    http://www.algerie1.com/actualite/daech-allah-ne-nous-a-pas-ordonne-de-combattre-israel/

    http://www.voltairenet.org/article184701.html

Vos réactions